C'est en 1998 qu'a lieu la première édition du festival. Un collectif d'artistes, d'amis crée cet évènement au mois de juin dans le fabuleux site du Cloître des Carmes d'Avignon. La peinture, la sculpture, la poésie, la photographie, la chanson, le théâtre sont représentés. Les amis "public" doivent s'acquitter de la fabuleuse somme de 20 frs (J'ai bien dit Francs) pour obtenir le pass 3 jours qui leur donne accés à toutes les animations y compris la tournée du patron. Résultat : Beaucoup de poésie !


1998



L'année suivante l'équipe est resserrée, on passe de 28 à 27 artistes "trois quarts" (ou 75cl si vous voulez) et les prix sont revus à la hausse... 50 frs !!! une petite fortune ! Du coup encore plus de poésie, et de cinéma, et de théâtre, et de chanson, et de peinture, et de sculpture, et de... et de... et d'amitié !

1999



Avignon ville culturelle de l'an 2000, le Maire, la Maire, enfin Madame le Maire, la Mairesse, enfin le chef de la tribu, paie sa subvention ; la première pour le festival : 30 000,00 frs autant dire dix ans de festival ! D'autant que le Conseil Régional pourtant d'une autre couleur politique suit le mouvement. C'est l'euphorie et le directeur artistique (votre serviteur) casse la tirelire au premier centime (chut! sur le compte) en les personnes, et quelles personnes, de Romain Didier et Allain Leprest. Le festival ne sera plus seulement pluriartistique mais surtout chantistique ! C'est le premier succés public et l'un des rares équilibres financiers.


2000




En 2001 c'est le miracle Richard. Richard Bohringer et son alter et touche (de piano) Bertrand Richard viennent tester leur "C'est beau une ville la nuit" un mois avant de se produire au Chêne Noir pour le festival Off d'avignon avec leur groupe "Aventure". Au delà de la tenue de ces "Princes" qui ont assisté avec humilité aux prestations des inconnus qui passaient avant eux sur la scène (que ceux qui ne l'ont pas fait les années suivantes en prennent de la graine), Monsieur Bohringer a offert son cachet à l'association et du coup sans équilibrer les comptes, le déficit fut modeste quant au regard du bénéfice de popularité qu'avait acquis le festival. Merci Bertrand, Merci Richard et Merci vous tous artistes et techniciens qui avez offert un avenir à ce festival et des souvenirs inoubliables à son concepteur.


2001




2002 aurait pu être l'année de l'arrêt du festival...


projet 2002





Si la ville de Bollène, la plupart des subventions (sauf l'Adami) et les amis venus participer bénévolement à cette 5ème édition ne nous avaient pas offert beaucoup de leur poésie.

 
         

C'est à partir de cette année là que notre équipe de bénévoles se met en place, et notamment pour la deuxième année nos graphistes "Geassy et Sleavee" qui mettent leur grain de sel à la poésie dans la communication du festival.




Ce fut aussi l'année de la rencontre "manquée" avec "Maistre" Claude Nougaro qui malgré son souhait de nous aider ne pourra pas se joindre à nous ce 15 décembre 2002 et décèdera quelques mois plus tard.




Il aura fallu se remettre de cette édition d'abord annulée au mois de juillet puis sauvée par une soirée anniversaire le 15 décembre de la même année. Le soutien de tous permettra de rebondir l'année suivante.


En 2003, c'est Lio et Jean Guidoni qui seront les invités vedettes de l'édition.


2003



Une édition marquée par le décès le 1 août de Marie Trintignant. Ce soir là, son amie Lio préféra chanter sa peine plutôt que d'annuler son concert. Merci et bravo à elle. Deux premières parties se sont particulièrement fait remarquer :


DIMITRI



        Et      AGNES BILH

               

En 2004 c'est le retour en terre d'Avignon et le temps de la restriction budgétaire due aux dérapages de l'année précédente.


2004



Merci au Rouge gorge de nous avoir accueilli et aux artistes de nous avoir offert de si beaux spectacles.


HENRI TACHAN                   GERARD PRATS                SARCLO                                   

          


    GILLES ROUCAUTE                                   ANNA F

    

  STOLAT                                                            

          

PECORIELLO                        SIMON GERBER       STÉPHANE ROUX




En 2005 le festival s'installe à Pernes les Fontaine pour le plus grand plaisir de tous.


2005

             



 PIERRE VASSILIU

Cette édition est le premier grand succès public grâce aux habitants de Pernes et à nos "gentilles" têtes d'affiches.



    CASTAFIORE BAZOOKA


LO GLASMAN                SEREAM               VINCENT CROS

     

Et une prestation remarquée de Bernard Joyer qui sera notre invité à nouveau s'il le souhaite dans les années à venir.


BERNARD JOYER




En 2006 la ville de Pernes les Fontaines nous a renouvelé sa confiance et nous a même permis de redonner sa dimension pluriartistique au festival.

2006



De très beaux concerts, mais une fréquentation insuffisante malgré la présence d'une tête d'affiche de dimension internationale.


NICOLE CROISILLE




                                                           CLAUDE ASTIER

   

                                                  ROBERTO BACCHERINI

 

               CHARLOTTE ETC...                               FLAVIA

 

Désormais le festival fera une place plus grande aux inconnus.




2007 / 10 ANS !






        

     VALENZA

BASKATINE

10 ans déjà que l'équipe de bénévoles se mobilise pour la chanson. Cette édition aura permis de présenter 10 auteur compositeur inconnus à un public qui malgré l'absence de tête d'affiche a semblé trouver le chemin du Centre Culturel.

2008




       
 

BONFILS                                                          JEAN-SEBASTIEN BRESSY

       

ANDRE STOCCHETTI

            




Une super éditions !Que des artistes de grand talent et du public venu en nombre suffisant. Ouf !

2009


A venir...